French (Fr)German (De)

Gudrun Müsse Florin

GLOSSAIRE / GLOSSAR

*a
In memoriam Eleonore von Aquitanien
Wer war Eleonore von Aquitanien? – Die Mutter von Richard Löwenherz und die
Schwiegermutter von Heinrich dem Löwen. Königin von Frankreich (verheiratet
mit Ludwig dem VII.) Sie wurde Königin von England durch die Heirat mit Heinrich
II ( Henri Plantagenét). Sie entwickelte sich in einer Lebensphase äußerster
Trauer und großer Demütigung zu einer Königin im Inneren: Erkenntnis/Frieden.

*b
»Der Zerrissene Tempelvorhang« und »Die beiden Bäume«
mit Texten von Friedrich Weinreb (1910 – 1988)
Friedrich Weinreb öffnete mit seinem Buch »Schöpfung im Wort – Die Struktur
der Bibel in jüdischer Überlieferung « die Schatzkammer des alten jüdischen
Wissens für die Welt. Mit Büchern und Vorträgen hat er ein Werk hinterlassen,
das überraschende Verbindungen zwischen biblischem Menschenbild
und heutiger Zeit- und Lebenserfahrung entfaltet. Die gemeinsame Wurzel von
Judentum und Christentum wieder in Erscheinung treten zu lassen, war sein
epochemachendes Verdienst.
Textfassung Christian Schneider. Viele weitere Informationen unter www.weinreb-
stiftung.org

*c
»Tempelvorhang« Ausstellungen und Aktionen (Auswahl)
1981 Jesuitenkirche in Aschaffenburg
1981 Paris, Grand Palais, »Magie de la Tapisserie d' aujourd'hui«
1982 – 1984 USA,Wanderausstellung der Smithsonian Institution durch zahlreiche
Staaten
1985 Bonn, Frauenmuseum
1991 Mainz, Dom, parallel zur Ausstellung :Ecce Homo
1993 Herrenberg, Stiftskirche, parallel zur Ausstellung: Stationen auf dem Weg
1995 Wien, Der »Tempelvorhang« erscheint im Lexikon »Zeitgenössische
Textilkunst im Wirkungsbereich Deutschland, Österreich, Schweiz,
(Hollinek-Verlag)
1996 Frankfurt, Dom, Installation im Chor
1997 Oberwolfach – Walke, Marienkirche
2000 Maulbronn, Alpirsbach, Installationen im Rahmen der Liturgischen Tage
2000 Crailsheim, Johanneskirche
2002 Tübingen, Stiftskirche
Während der Ausstellungen im Mainzer Dom, im Frankfurter Dom, in Oberwolfach,
in der Johanniskirche Crailsheim und in der Stiftskirche Tübingen
haben die Organisatoren über einige Wochen ein reichhaltiges Programm
zusammengestellt. Wortbeiträge, Musik, Tanz, Meditationen und anderes.

*d
»Reminiszenz an das Laubhüttenfest«
war wiederholt auf Reisen und hat inspiriert zu mehrwöchigen Aktivitäten in
den Gemeinden.

*e
»Höhlen«
Platons Höhlengleichnis
In einer Höhle unter der Erde leben Menschen, unbeweglich, von Jugend auf
in Fesseln geschmiedet. Was sie sehen, sind nur die Abbilder von Menschen
und Gegenständen, die ein fernes Feuer als Schatten an die Felswand vor ihnen
wirft. Eines Tages wird einer der Höhlenbewohner unter Zwang von seinen
Fesseln und seinem Höhlendasein befreit und mit dem Tageslicht konfrontiert.
Dies geschieht langsam, damit er den Schmerz der Sonnenstrahlen und die
Erkenntnis der neuen Wahrheit, die dies mit sich bringt, ertragen kann. Nach
und nach vermag der aus der Höhle Befreite die Dinge zu erkennen, wie sie
wirklich sind, ja schließlich selbst die Ursache seiner Erkenntnis, die Sonne
der Vernunft. Wieder hinabgestiegen, versucht der Wissende vergeblich, seine
Erkenntnis den Zurückgebliebenen mitzuteilen. Er wird verlacht, und sollte er
die Befreiung der Höhlenbewohner versuchen, mutmaßt Platon, würden diese
ihn wohl lieber töten, als ihre am ewigen Schattenspiel genährte »Weisheit«
aufzugeben und sich zu befreien.
Textfassung Matthias Oberländer

*f
Das »Basler Netz«
gelangte bisher zu zahlreichen nationalen und internationalen Veranstaltungen,
zu Aktivitäten in Gemeinden zu weltrelevanten Themen. Es gibt ebenfalls
zahlreiche Publikationen.

*a
A la mémoire d'Aliénor d'Aquitaine
Qui était Aliénor d'Aquitaine ? – La mère de Richard Coeur de Lion et la bellemère
d'Henri le Lion. Reine de France (mariée à Louis VII), elle devint reine
d'Angleterre lorsqu'elle épousa Henri II (Henri Plantagenêt). A une étape de
sa vie remplie de tristesse et d'humiliations, elle devint une reine de l'intérieur :
connaissance/paix.

*b
« Le rideau du temple déchiré » et « Les deux arbres » avec des textes
de Friedrich Weinreb (1910 – 1988)
Friedrich Weinreb révéla au monde avec son livre « Schöpfung im Wort - Die
Struktur der Bibel in jüdischer Überlieferung » les trésors de l'ancien savoir juif.
Dans ses livres et ses conférences, il nous a laissé une oeuvre qui révèle des
liens étonnants entre la vision biblique de l'être humain et notre expérience
actuelle du temps et de la vie. Il a eu le mérite révolutionnaire de faire réapparaître
au grand jour les racines communes au judaïsme et au christianisme.
Texte de Christian Schneider. Le site www.weinreb-stiftung.org recèle une mine
d'informations sur Weinreb.

*c
« Rideau du temple » Expositions et actions (sélection)
1981 Eglise jésuite d'Aschaffenburg
1981 Paris, Grand Palais, « Magie de la tapisserie d'aujourd'hui »
1982 – 1984 USA, exposition itinérante de la Smithsonian Institution à
travers de nombreux états
1985 Bonn, musée des femmes
1991 Mayence, cathédrale, en parallèle à l'exposition : Ecce Homo
1993 Herrenberg, collégiale, en parallèle à l'exposition : Stations en chemin
1995 Vienne, le « Rideau du temple » est cité dans le dictionnaire « Zeitgenössische
Textilkunst im Wirkungsbereich Deutschland, Österreich, Schweiz »
(publié par Hollinek-Verlag)
1996 Francfort, cathédrale, installation dans le choeur
1997 Oberwolfach – Walke, église mariale
2000 Maulbronn et Alpirsbach, installations dans le cadre des journées
liturgiques
2000 Crailsheim, église Saint Jean
2002 Tubingen, collégiale
Durant les expositions dans les cathédrales de Mayence et de Francfort, à
Oberwolfach, dans l'église Saint Jean de Crailsheim et la collégiale de Tubingen,
les organisateurs ont proposé un programme très riche de plusieurs
semaines avec conférences, musique, danse, méditation, etc.

*d
« Souvenir de la fête des tabernacles »
a souvent voyagé et inspiré des activités de plusieurs semaines dans les paroisses
où elle est allée.

*e
« Caverne »
Le mythe de la caverne de Platon
Dans une caverne sous la terre vivent des hommes, immobiles, enchaînés
depuis leur jeunesse. Ce qu'ils voient ne sont que les reflets des hommes et
des objets qu'un lointain feu projette sous forme d'ombres sur la paroi de
pierre qui leur fait face. Un jour, un des habitants de la caverne est libéré par
la force de ses fers et de sa vie dans la caverne et confronté à la lumière du
jour. Ce processus est lent afin qu'il puisse supporter la douleur provoquée par
les rayons du soleil et la connaissance de la nouvelle vérité qui en découle.
Peu à peu, l'homme libéré de la caverne apprend à reconnaître les choses
telles qu'elles sont véritablement, et même, pour finir, la source de sa connaissance,
le soleil de la raison. Redescendu dans la caverne et fort de son savoir,
l'homme tente en vain de transmettre ce qu'il a découvert. On le tourne en
dérision et Platon suppose que, s'il osait vouloir libérer les habitants de la
caverne, ceux-ci préfèreraient le tuer plutôt que de renoncer à leur « sagesse »
acquise à partir de l'éternel jeu d'ombres et de se libérer.
Texte de Matthias Oberländer

*f
Le « Filet de Bâle »
a participé à de multiples manifestations nationales et internationales, à des
activités dans les paroisses autour de thèmes ayant trait au monde. De nombreux
textes ont été publiés à son sujet.

*g
« La licorne et le taureau »
Dialogue entre l'inconcevable et le concret. Petite pièce de théâtre.
Un vieux mythe fait peau neuve – celui de la licorne. Dans la pièce, la licorne,
qui figure depuis plus de 700 ans sur le blason de Gmünd, est découverte
et attirée vers notre réalité par le taureau. La licorne et le taureau font des
recherches dans les vieux mythes et traditions. Au cours de leurs échanges,
leurs traits « typiques » de caractère apparaissent au grand jour. Il y a alors
rencontre de deux personnalités apparemment étrangères l'une à l'autre. A
travers leur conversation, ils découvrent la richesse de leurs différences. Peu à
peu en découle une reconnaissance et un respect mutuels.
Pièce : idée, texte, costumes et décors : Gudrun Müsse Florin. Mise en scène :
Ernst Kittel. Un spectacle de la « Gmünder Bühne » 2000 et 2006

Copyright © 2019 Gudrun Müsse Florin. Tous droits réservés.

Creation site internet par Créations Solutions Services sarl - Référencement Toulouse - Mentions Légales - Plan du site