French (Fr)German (De)

Gudrun Müsse Florin

-

FILET DE BÂLE

Basler Netz 1989, »Objekt« Mal- und Sprühtechnik auf textilem Netzgrund 300 x 300 cm, Glossar *f

Erde
Wasser, Land und Luft
Der »Blaue Planet« , unsere Erde
gegeben zum Leben.


Menschen drüber hin,
weiße im Norden
über dunklem Land.
Ist's schwarz vom Ruß,
verqualmt von Auspuff und Schornstein,
dünnsäure-verklappt die Meere,
von zähen Ölteppichen eingedickt?


Am Erdball ganz oben
durchscheinend,
durchlässig geworden schützende Hülle
für tödlich sengende Strahlung!


Weiße streben nach außen, weg von der Mitte.
Stehen sie Kopf?
Sind sie getrieben?
Treiben sie selbst sich,
fliehen das,
was bis jetzt sie genährt und geborgen?
Ihr Land, ihre Erde, wohin?


Unten im Süden
Erdteile sandbraun und flammrot
Brandrodung im tropischen Regenwald,
den Luftfilter der Erde zerstörend.


»Nach dieser Erde gäbe es keine,
die eines Menschen Wohnung wär' .
Darum Menschen achtet und trachtet,
dass sie es bleibt!
Wem denn wäre sie ein Denkmal,
wenn sie still die Sonne umkreist?«


Schwarze Gestalten,
Menschen des Südens,

sich reckend und rufend,
den Weißen entgegen.


Die kommen von oben,
doch steh'n sie nicht höher,
nicht über den Schwarzen sind sie.
Nicht Herren und Knechte,
nicht der Norden bestimmt,
was im Süden zu tun ist.
Schwarze wollen nicht hängen
am weißen Geld.


Im Bild steh'n die Schwarzen
noch auf der Erde.
Oder schweben sie auch schon
in gewagten Unwägbarkeiten ,
kopierend die Weißen?


Menschen streben zueinander.
Ein Netz soll entstehen
über die Welt hin
aus Menschen,
die einsehen und Habgier zurückschrauben
mit viel gutem Willen.


Ein Netz soll entstehen
aus Menschen, die fähig zur Liebe
und zum Gerechtsein,
zur Fürsorge füreinander
und für die Erde,
fähig zum Frieden.


Reicht ihre Sehnsucht,
Kontinente verbindend,
damit Leben sein kann
auch morgen auf Erden
nach Gottes Willen,
nicht Untergang, sondern Vollendung?


Wolfgang Kuhn

filet-de-bale

 

 

Geschaffen anlässlich der Europäischen Ökumenischen Versammlung »Gerechtigkeit schafft Frieden« 1989 in Basel

/

Composé à l'occasion du rassemblement oecuménique européen de Bâle en 1989 « La justice pour la paix »

Filet de Bâle 1989, « Objet » Technique de peinture projetée sur un fond à filet

« Pensées »


La Terre


Onde, terre, atmosphère.
La planète bleue est un cadeau de vie.


Des être y vivent,
Blancs au Nord sur une terre sombre,
toute noire de suie,
enfumée par les gaz d'échappement,
acide déversé dans la mer,
enveloppée d'un épais tapis d'huile !


Tout en haut du globe,
une couche de protection,
diaphane et transparente,
laisse désormais passer les rayons mortels
et torrides.


Les Blancs veulent dominer,
Ils perdent leur équilibre.
Ne pensent-ils plus,
sont-ils mûs par une force invisible ?
Ou par leur propre volonté,
fuyant désormais ce qui
les a nourris et protégés ?
Leur pays, leur Terre.
où veulent-ils bien aller ?


En bas dans le Sud,
ce sont des continents au sable brun et
rouge flamboyant.
Des feux dans les forêts tropicales
détruisent le poumon de notre Terre.


A cette terre ne succèdera aucune autre
qui saurait l'abriter.
C'est pourquoi, hommes, méfiez-vous,
et veillez à bien la garder !

Si d'aventure elle devait se taire,
de qui chanterait-elle les louanges
dans sa course autour du soleil ?


Au sud, des silhouettes noires,
ce sont les hommes du Sud
implorant les Blancs qui viennent du Nord.
Ceux-ci ne sont ni meilleurs,
ni supérieurs aux Noirs.
Ni maître, ni valets.
Ce n'est pas le Nord qui commande
ce que l'on doit faire dans le Sud.
Les Noirs ne veulent pas dépendre
de l'argent des Blancs.


Ici, les Noirs
sont encore de cette Terre.
Ou bien prennent-ils leur élan,
prêts à copier les Blancs
et à prendre des risques ?


Les hommes veulent se rapprocher.
Un rets doit se tisser de par le monde,
fait d'hommes de bonne volonté
qui comprennent et décident
de modérer leur cupidité.


Un rets doit se tisser de par le monde,
fait d'hommes capables de s'aimer,
de rester justes, de s'aider mutuellement,
de protéger la Terre, d'hommes capables
de faire régner la paix.


Leur désir suffira-t-il à relier les continents entre eux
pour que l'on continue à vivre sur Terre
selon la volonté de Dieu,
pour ne pas disparaître de ce monde
mais au contraire pour s'accomplir ?


Traduction par YOLANDE DIRIG

Copyright © 2019 Gudrun Müsse Florin. Tous droits réservés.

Creation site internet par Créations Solutions Services sarl - Référencement Toulouse - Mentions Légales - Plan du site